Plan national de développement : Environ dix jours pour définir les actions

0
32

Les discussions thématiques sur le PND2 ont débuté le 28 août 2017 à Brazzaville et prendront fin le 8 septembre prochain.

Cadres du ministère de Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, représentants du secteur privé et des organisations de la société civile, partenaires techniques et financiers prennent part à ces discussions qui visent l’élaboration du nouveau Plan national de développement (PND2) qui couvre va de 2017 à 2021.

«Les groupes thématiques de réflexion stratégique devront assurer l’atteinte des résultats précis notamment sur les principaux axes d’intervention, les objectifs stratégiques et opérationnels, les programmes et projets déclinés et chiffrés par axe d’intervention retenu, les rapports de contributions sectorielles rédigés pour le cadre stratégique du PND2 », a expliqué le directeur général du Plan, Mampouya Mbama.

Il a par ailleurs souligné que cet exercice d’élaboration du cadre stratégique du PND2 se déroule dans un contexte de crise qui impose des mesures de stabilisation financière. Selon lui, cette situation qui met en évidence la forte dépendance de l’économie congolaise vis-à-vis du pétrole suppose que les réflexions soient fortement et impérativement orientées vers le développement du secteur hors pétrole avec une affirmation sans équivoque du rôle prépondérant du secteur privé dans la mise en œuvre de la politique de diversification de l’économie nationale.

Plusieurs sujets seront donc traités en atelier le long de ces discussions thématiques. Le renforcement (judiciaire, administrative, économique et financière), la diversification, la transformation de l’économie et croissance (développement du secteur agricole, développement de l’économie forestière, développement de l’industrie touristique), développement et valorisation du capital humain (promotion de l’enseignement primaire et secondaire, promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche, promotion de la formation professionnelle et qualifiante, promotion de l’emploi et de la gestion du marché du travail), développement social (renforcement du système de santé, promotion de l’habitat et assainissement du cadre de vie, renforcement de la protection sociale, du développement inclusif et la protection des groupes vulnérables). La liste n’est pas exhaustive.

Nic Debibi

Recevez régulierement l'actualité dans votre courriel

.

Advertisements
Publicités

Laisser une réponse

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom ici