Journée de la République : Le rendez-vous manqué de l’opposition

0
119

La célébration de la 59ème journée de la République n’a pas permis à l’opposition d’accorder ses violons et de se faire entendre.

Pendant que certains cadres ont répondu à l’invitation en prenant part aux célébrations officielles sous l’autorité du président de la République, le 28 novembre à la Place de la République, d’autres leaders n’ont suivi les festivités qu’à la télévision. Ou autrement.

En effet, lundi 27 novembre, pendant que les grandes artères de Brazzaville pavoisées au drapeau tricolore annonçaient la grande fête de la proclamation de la République du Congo, le 28 novembre 1958 à Pointe-Noire, deux cadres de l’opposition ont investi la base de l’obélisque du rond-point Moungali.

Entourés par une vingtaine de badauds et de partisans, la présidente du Must, Claudine Munari et le président du Psdc Clément Miérassa ont déployé une banderole portant des inscriptions avec des écrits « provocateurs » selon vis-à-vis du gouvernement. S’ajoutent : des slogans vraisemblablement contre le gouvernement, lancés au mégaphone même s’ils étaient étouffés par le bruit des moteurs d’autant plus que c’est à une heure de pointe.

Interrogé sur le sens de cette action, Clément Miérassa a tout simplement dit que la fédération de l’opposition a un porte-parole, Charles Zacharie Bowao. « Il n’était pas sur le terrain. Il n’était pas non seulement pas informé, mais il ne devrait pas aussi participer à cette manifestation illégale », indique un de ses proches.

Le préfet de Brazzaville se dit également étonné par l’attitude des organisateurs de cette marche qui, selon lui, n’était pas « autorisée ». Bien de leaders de l’opposition manquaient à cette marche. Le cas de Guy Romain Kimfouissa de l’Udr-Mwinda, Blanchard Oba du Msd, Patrice Lagany de l’Up.

Aussi vite qu’ils étaient arrivés, Claudine Munari, Clément Miérassa et la vingtaine des supporters qui les suivaient ont été dispersés par les services de maintien d’ordre.

Donatien Ndamba Mwandza

Publicités

Laisser une réponse

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom ici